AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 CASPIAN. ● “ le roi lion ? „

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caspian e. Rimbaud
Caspian e. Rimbaud


Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2010



MessageSujet: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 21:58

✖️ IL ÉTAIT DEUX FOIS,


RIMBAUD caspian, elle.
dix-huit ans. française.
Oh, don't be such an ass
said Caspian.
CS LEWIS ♦ THE SILVER CHAIR.
une bande d'abrutis complets sérieux.
Genre ils ont que ça a foutre. « toi t'as une gueule qui me revient pas, et si on t'pourrissait la vie ? » J'crois qu'ils ont trop vu de films américains… T'sais où y a espèces de connards qui s'prennent pour les rois (et reines même s'il a jamais été prouvé que c'était officiellement une fille) de l'université. P'is d'abord, c'est les gentils qui gagnent toujours dans c'genre de trucs, ils devraient le savoir, un jour, le monde se révolteraaaa.
Et ces pauv' gens, ils doivent se coltiner un tatouage… Ça doit faire mal et en plus, ces cons ont même pas choisis un bon endroit. La cheville ? Mets un jean et tu vois plus rien quoi… P'is, bizuter les autres, sérieux, ils peuvent pas être plus matures ?
— Y a deux jours tu t'es amusée à attacher Jules à sa chaise avec du fil de fer… elle s'est trimballée toute la matinée avec.
pause. C'était pas moi, c'était quelqu'un qui me ressemble beaucoup… et qu'était habillé comme moi ! J't'ai pas dis, ils ont réussi à cloner les gens d'p'is que t'es partie. T'aurais pu te mettre à la page. Oh et puis d'abord, j'ai jamais dis que j'étais mature.
_______________________

Officiellement, la jeune fille est contre l'idée de cette bande et des règles qui imposent, les critiquant aussi souvent qu'elle en a l'occasion. Peut-être est-ce du au fait que sa sœur leur a fait une sacré réputation avant même que Caspian ne soit à l'université… et qu'elle s'y remette depuis son retour de Russie, ou bien, parce qu'en casse-pieds qu'elle est, elle ne peut accepter de recevoir un semblant d'ordres par quelqu'un d'autre que ses parents.
Pourtant, officieusement, il en est bien autrement. En effet, elle est toujours la première à faire souffrir les élèves de la “liste rouge” D'après sa sœur, ce serait simplement parce qu'elle vient de faire sa rentrée à la fac, qu'elle trouve ça drôle pour le moment et qu'elle s'en lassera dans deux mois, comme de tout. Mais, il faut savoir que la jeune fille a toujours eu tendance à faire des blagues de mauvais goût aux gens, désignant généralement un martyre au hasard. A présent, c'est encore mieux, elle n'a même pas l'air d'une pourriture puisqu'on se charge de choisir la personne pour elle et que la plupart des gens en font autant.
Mais, bien qu'elle accepte de se prêter au jeu, la demoiselle conserve une mauvaise opinion des membres du pseudo-gang. « Juste parce qu'ils ont une bonne tête, ils se croient tout permis. » C'est d'ailleurs pour ça que les quelques rencontres qui ont déjà eu lieu entre les étudiants se sont révélées électriques, Caspian ayant cette légère tendance à ne pas faire preuve de diplomatie mais surtout être tout simplement incapable de fermer sa bouche quand elle le devrait.

VOUS
pseudo : m0nkèy .pìst0l`
âge : dix-huit ans.
avatar : selena gomez. ♥️ et j'assume
le p'tit truc en plus : magnifique forum et contexte de fou. (l)
code : Rabbit's foot.
✖️ The End.


Dernière édition par Caspian e. Rimbaud le Sam 1 Mai - 21:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caspian e. Rimbaud
Caspian e. Rimbaud


Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 21:59

Le réveil eut à peine le temps de sonner que la fillette s'extirpa de ses couvertures d'un bon et se précipita dans le couloir. A la voir courir ainsi, sautillant, on aurait cru voir un enfant, le jour de noël… Mais, ce n'était pas le cas. Chez les Rimbaud, tous les matins, c'était la même chose. La petite dernière et son ainée faisaient la course pour savoir qui aurait le droit à la surprise dans le paquet de céréales qu'elles s'enfileraient en une journée. Plus tard sans doute se battront-elles pour savoir qui aura l'accès la première mais, lorsque vous avez six ans, la tête du matin n'est pas votre principal soucis. C'est donc les cheveux en bataille, la marque de l'oreiller sur la joue et les yeux à moitié fermés que Caspian fit interruption dans la cuisine, manquant de tomber en se prenant le coin de la table après un virage mal pris en chaussette.
tiens, v'là l'roi lion ! ❞ s'exclama l'homme caché derrière ses lunettes de soleil. Une référence à la crinière de sa fille ? Plutôt à son prénom…
c'est même pas du roi lion. ❞ répondit l'enfant, qui, à l'époque, ne comprenait pas l'obsession de son père à la surnommer ainsi. Jamais il ne l'appelait par son prénom, à part peut-être lorsqu'il était à deux doigts de l'assommer pour qu'elle fasse ce qu'il lui demandait.
sois pas dég, Mathias. ❞ hurla la dernière personne dans la pièce, une jeune femme dont la ressemblance avec la fillette était frappante.
Une chevelure brune tombant en cascade sur ses épaules, un teint légèrement caramélisé mais surtout des yeux noisettes qui, eux, étaient soulignés d'une teinte violette. Des cernes que Romane ne semblaient pouvoir quitter et pour cause, le peu d'heures de sommeil qu'elle s'offrait depuis maintenant dix ans était loin d'être suffisant. Travaillant une fois la nuit tombée en tant que dj, elle ne parvenait pas à dormir durant la journée… ainsi, ses nuits duraient généralement trois heures, de quoi la rendre hystérique en moins de deux, sans compter que la consommation de café qu'elle faisait suffisait également à la faire partir au quart de tour.
Mais, le plus embêtant pour les personnes qui devaient vivre avec elle, ce n'était pas son caractère impulsif dont Caspian a hérité, mais plutôt le volume de sa voix. En effet, les oreilles usées par la musique de la boite de nuit dans laquelle elle travaillait, la jeune femme ne savait baisser le volume… On finit par s'y habituer mais, croyez-le, de bon matin : on s'en passerait. C'est sans doute pourquoi cette phrase suffit à faire grimacer son mari qui replongea dans sa tasse de café… ou, peut-être était-ce le rappel de sa défaite cuisante il y a maintenant six ans.
Exactement l'âge de leur fille, époque où eut lieu “la guerre des prénoms”, histoire que sa mère ne cesse de raconter, d'enjoliver alors que son père la rectifie dès qu'il en a l'occasion afin de rendre sa défaite moins amère. A l'époque, les jeunes mariés se chamaillaient pour savoir le prénom que leur enfant aurait… et la guerre ne prit fin que lorsque l'enfant fut né. Un combat mortel entre le bien et le mal, entre Caspian – le héros du livre préféré de sa mère – et Coco – l'une des filles de Sting. Malheureusement pour Mathias, Romane avait dans sa manche un atout insoupçonné, sa belle fille, Madeleine. Étonnement, la demoiselle alors âgée de trois ans avait pris le partie de sa belle-mère qu'elle avait bien défendu puisqu'elle fut chargée de voler les papiers de la mairie et de les amener dans la chambre où se trouvait Romane qui, venant tout juste d'accoucher, ne pouvait se déplacer. C'est donc grâce à la technique bien connue du “je passe entre les jambes des infirmiers qui essayent de m'arrêter” que sa mère fut la première à remplir les papiers, lui attribuant donc les prénoms Caspian et Elle. En parlant de Madeleine…
elle est où Maddie ? ❞ demanda alors l'enfant en balayant la pièce du regard, se mettant sur la pointe des pieds comme si cela allait l'aider.
chez sa mère. ❞ répondit le père, ne levant pas les yeux de son café. Ah oui, c'est vrai. Comment Caspian avait-elle oublié ? Le jour d'avant, elle narguait sa sœur parce qu'elle allait pouvoir prendre tous les cadeaux surprises parce qu'elle serait absente… il n'empêche qu'elle aurait préféré qu'elle reste, même si elle ne l'avoua jamais, pas même de nos jours. Les vacances, c'était nul si elle avait personne à ennuyer à la maison. Et à trois ans, rares sont les personnes qui laissent leur enfant inviter leurs camarades de jeux… ou plutôt, dirons nous : rares sont les personnes qui acceptaient que leurs enfants aillent chez les Rimbaud dont la réputation n'était pas des moindres.
kabil ! ❞ lâcha la fillette qui n'avait strictement aucune idée de ce que ce mot voulait dire mais, elle avait entendu sa sœur le dire quand elle était énervée et cette dernière ne voulait jamais lui révéler la signification alors, Caspian en avait déduit un sens “Mince !” mais, au regard qui se posa sur elle, elle douta soudainement de la traduction qu'elle s'était inventée.
qui t'a appris à dire ça ? ❞ demanda alors son père, qui avait enlevé ses lunettes de soleil, la foudroyant du regard. Il y avait fort à parier que lui aussi ignorer la signification de ce terme mais, il l'avait entendu sortir de la bouche de son ancienne compagne si souvent qu'il en avait également déduit une traduction mais… qui s'approchait plus du “sale con !” que du mince… Et, il était donc hors de question que sa fille, à peine âgée de trois ans, se mette à dire de tels mots. Ainsi, sa question n'attendait pas de réponse, il ne s'agissait que d'un avertissement puisqu'il était évident qu'elle n'avait pu l'entendre sortir de la bouche de l'unique personne dans cette maison à savoir parler russe, Madeleine. Par chance, cette dernière était absente, évitant le sermon qu'elle ne prendrait sans doute pas au sérieux. Pourtant, la fillette répondit d'une petite voix avec un sourire innocent accroché aux lèvres :
le père noël ?
Vous êtes pas au courant ? C'est toujours de la faute du père noël ! La faim dans le monde, le trou dans la couche d'ozone, la mort du lézard de Madeleine ! Le père noël ! P'is, il a qu'à lui apporter les cadeaux qu'elle demande aussi !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
we are young, we run green, we got teeth nice and clea-
Un grognement s'échappa du plus profond de la gorge de la jeune fille, étalée de toute sa longueur sur le canapé. Elle détestait cette chanson, enfin, quand elle l'entendait le matin puisqu'il s'agissait de la fonction réveil de son portable… mais, cela ne sembla pas avoir l'effet désiré puisqu'il lui suffit de frapper du bout de son pieds la table sur laquelle l'objet était posé pour le faire taire. En effet, son portable avait fait la guerre et, c'était par miracle qu'il s'allumait encore, le moindre petit choc suffisait à l'éteindre… pourtant, Caspian refusait de s'en séparer, elle avait trop de bons souvenirs en sa compagnie : le nombre de fois où il avait dévalé les escaliers, où il était passé par la fenêtre, où elle avait du le récupérer dans les toilettes suite à un pari lancé par sa sœur seulement deux semaines après l'achat de “bob” Oui, pour compléter le tout, son très cher ami avait un nom…

Pourtant, ce matin-là, la jeune fille l'aurait volontiers mis sur la liste des personnes bloquées sur msn puisqu'à peine cinq minutes plus tard, le démon qui habitait son portable se réveilla de nouveau, reprenant la chanson où il s'était arrêté. C'est en gémissant que Caspian se releva péniblement. Frottant ses yeux pour essayer de les ouvrir, elle saisit l'objet qui continuait à braire et appuya bien plus fort que nécessaire pour le faire taire en marmonnant ❝ ta gueule… ❞ Loin d'être du matin, la brune ne se rappela pas tout de suite de la raison qui l'avait poussé à mettre son réveil si tôt, particulièrement après la fête à laquelle elle avait été le jour précédent.
oh merde ! ❞ s'exclama t-elle lorsqu'elle s'en souvient : sa sœur et colocataire, absente depuis neuf mois, revenait de Russie et l'appartement n'avait plus exactement la même tête que lorsque Maddie était partie : on avait l'impression que la troisième guerre mondiale s'y était déroulée. Les boites de pizza se multipliaient, les boites de dvd trainaient sur le sol, des feuilles et stylos dans tous les coins, et… des morceaux de tomate étaient inexplicablement collés à la vitre du salon. Il lui fallut quelques secondes pour élucider le mystère : lorsqu'elle était rentrée chez elle, elle en avait profité pour commander une pizza et, dans l'état second dans lequel elle s'était trouvée lui vint à l'esprit de défier les lois de l'apesanteur : combien de temps une tomate pouvait rester coller sur une vitre ? Minimum deux heures puisque c'était le peu de temps qu'elle avait du dormir. Toujours est-il que la seule pièce dont l'état était resté correct était la chambre de Caspian et pour cause, depuis le départ de sa sœur, l'étudiante avait établi son campement dans le salon… et elle doutait que sa sœur soit ravie de la nouvelle décoration personnalisée de la benjamine.

Mais, commençons d'abord par l'élément principal qui lui ferait tenir la journée : un cachet d'aspirine, non pas qu'elle en est réellement besoin puisqu'elle avait passé l'année à sortir chaque soir mais, sait-on jamais : il vaudrait mieux être capable d'aligner deux mots sans se plaindre d'un mal de crane pour fêter le retour de sa sœur. Puis, elle prit son courage à deux mains, mis ses écouteurs dans les oreilles et se mit à ranger aussi vite que possible en chantant… Les voisins devaient être contents d'être réveiller ainsi par le beau yaourt que la demoiselle fit sur chaque chanson anglais. En effet, incapable de comprendre la moindre phrase de cette langue, elle inventait ses propres paroles en fonction des sons qu'elle semblait entendre. Un beau désastre.
Toujours est-il qu'il lui fallut plus de trois heures pour venir à bout du salon et de la salle de bain… mais également pour mettre en ordre ses cours d'anthropologie. Matière dans laquelle beaucoup doutaient de la réussite de Caspian qui ne s'y était inscrite que parce le terme avait l'air drôle mais qui, étonnement, s'y plut bien qu'elle n'eut encore aucune idée du métier qu'elle voudrait faire plus tard… elle laisserait ce choix à la Caspian du futur — je vous raconte pas le nombre de décision qu'elle va avoir à prendre celle-là.
C'est donc avec un sourire satisfait qu'elle s'abandonna dans le canapé crème pour lequel elle s'était battue, une énième fois avec sa sœur. Seulement, son regard sur la porte de la chambre de sa sœur dont la porte était fermée… et elle se leva aussitôt. Elle avait oublié ce léger petit détail… Durant l'absence de sa sœur, Caspian s'était servie de cette pièce comme un débarras : lorsqu'elle invitait des gens, elle virait tout là-bas – pensant qu'elle rangerait plus tard, ce qu'elle ne fit évidemment jamais. S'approchant à pas de loup, hésitant à actionner la poignée comme si elle s'attendait à ce que tout lui tombe dessus à l'instar des scènes qu'on voit dans les mauvaises comédies américaines, elle finit par se décider à ouvrir la porte : c'était pire que le salon. C'est donc en soupirant qu'elle s'attela à cette nouvelle tache.

Par chance, elle se souvient de la manière dont Madeleine avait tout rangé, et pour cause : le mois suivant le départ de cette dernière, Caspian, en curieuse de première, n'avait pu s'empêcher de fouiller chaque recoin de la pièce, pensant y découvrir des secrets ou des trésors cachés… Mais rien de tout ça. Sa sœur était définitivement nulle. Enfin, ça n'empêcha pas la plus jeune “d'emprunter” les pièces qu'elle trouva sur le bureau ou dans les poches des quelques jeans que Maddie avait laissé. Bientôt, il ne resta plus que le terrarium du feu-le-lézard-de-sa-sœur qui, à la base, se trouvait sur un meuble dans le salon jusqu'à… un certain incident qu'elle s'était bien passée de raconter à sa sœur, la mort de “Truc” (ainsi rebaptisé par Caspian, sauf qu'il ne se reconnaissait que par ce nom-là et avait cessé de “répondre” au prénom officiel).
Un événement tragique qui eut lieu dans les premiers jours de sa vie en solitaire. Loin d'être la personne la plus courageuse au monde, la jeune fille avait toujours eu une peur du noir et, le moindre bruit alertait tous ses sens. Ainsi, une nuit où le sommeil venait à lui manquer, un craquement fut de trop tôt… Elle s'était levée d'un bon, avait saisis le premier objet à porter de main, sa guitare (qui comme chaque instrument qu'elle eut ne l'amusa que quelques jours, jusqu'à ce que cela l'énerve parce qu'elle n'y arrivait pas… Oui, la patience ? Caspian ne connait pas). C'est donc armée et à petits pas que la jeune fille avança vers l'interrupteur mais, sans faire exprès, elle marcha sur quelque chose. Un cri aigu s'échappa de sa bouche lorsqu'elle se laissa imaginer qu'il s'agissait du pieds d'un cambrioleur et, c'est la raison qui la poussa à assommer la chose de plusieurs coups de guitare. Ce n'est qu'après avoir allumé la lumière qu'elle réalisa son crime : elle avait, accidentellement, achevé le lézard de sa sœur…
N'osant y toucher (on sait jamais qu'il se réveille et qu'il lui en veille et qu'il la mange toute crue), elle courut vers son portable, appela son meilleur ami… plus par habitude que par nécessité de l'appeler lui plutôt qu'une autre personne. Il eut tout juste décroché qu'elle déclara : ❝ dis, tu sais où y a un désert près d'ici ? parce que j'ai un corps à enterrer. ❞ Allez savoir s'il la crut ou non, toujours est-il que dix minutes plus tard, il arriva à l'appartement et tous deux partirent l'enterrer dans le parc, à quelques rues de là, après s'être battu pour savoir qui toucherait au cadavre.





Dernière édition par Caspian e. Rimbaud le Sam 1 Mai - 22:00, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Beaumont
Noah de Beaumont
Admin


Messages : 332
Date d'inscription : 23/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 22:00

Ouaiiiiis !
Bienvenue ! *o* Bonne continuation pour ta fiche ! ;]
_________________

We are young ; We are strong ;We're not looking for where we belong
We're not cool ; We are free ; And we're running with blood on our knees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://white-rabbit.forumactif.com
Carl J. Hyde
Carl J. Hyde
English teachers &acriminalmind


Messages : 317
Date d'inscription : 25/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 22:00

Hey x)
Bienvenue à toi, et bonne chance pour ta fiche ^^
_________________




acriminal.
mind.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madeleine Rimbaud-Mikhaïl
Madeleine Rimbaud-Mikhaïl


Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 25
Localisation : paris - saint petersbourg



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 22:02


Parce que ma sœur, c'est la meilleure I love you (Admire la rime en -eur xD)
Bienvenue :)

La-fille-non-validée-retourne-à-sa-fiche Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira V. Giovani
Elvira V. Giovani


Messages : 111
Date d'inscription : 25/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 22:03

Bienvenue parm-nous Smile
J'aime le prénom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caspian e. Rimbaud
Caspian e. Rimbaud


Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 22:11


    merci tout le monde. ♥️
      J'croyais que t'avais fini ton jour « je fais que des rimes » ? (a)
      KAYAAAAAA ♥️ et méchant monsieur dont je connais pas le nom *o* du film où y a que des bô monsieurs *bave*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agathe M. Delannoy
Agathe M. Delannoy
❤ je veux me marier avec le croquemitaine.


Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Ven 30 Avr - 23:17

Elvira V. Giovani a écrit:
J'aime le prénom I love you

    +1 !
    Bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misha Claudel
Misha Claudel


Messages : 65
Date d'inscription : 25/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 0:23

Bienvenuue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caspian e. Rimbaud
Caspian e. Rimbaud


Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 13:04


    Merci à vous deux (:
    J'essaye de finir ma fiche today mais je promets rien (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre De Foghes-Ponti
Alexandre De Foghes-Ponti


Messages : 102
Date d'inscription : 26/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 13:23

Bienvenue (:
SELENA (LOVE HER)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caspian e. Rimbaud
Caspian e. Rimbaud


Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 17:18


    Merci (=
    luuuuuuuke I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caspian e. Rimbaud
Caspian e. Rimbaud


Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 21:58


    Désolée du double-post mais j'ai fini ma fiche (:
    Et, je tiens à m'excuser au près de la personne qui devra la lire parce qu'elle est vraiment pourrie (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Beaumont
Noah de Beaumont
Admin


Messages : 332
Date d'inscription : 23/04/2010



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 22:01

Rho ! Mais na ! C'est très bien !
Allez, file jouer poulette ;]
_________________

We are young ; We are strong ;We're not looking for where we belong
We're not cool ; We are free ; And we're running with blood on our knees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://white-rabbit.forumactif.com
Stephen O'Toole
Stephen O'Toole
Do you feel the tension rising, babe ?!


Messages : 29
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Université Parisienne



MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   Sam 1 Mai - 22:25

    Bieeeeeeenvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: CASPIAN. ● “ le roi lion ? „   

Revenir en haut Aller en bas
 

CASPIAN. ● “ le roi lion ? „

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
w h i t e . r a b b i t . :: La génèse :: ● Présentations :: Acceptées-