AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Noah de Beaumont
Admin


Messages : 332
Date d'inscription : 23/04/2010



MessageSujet: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   Ven 30 Avr - 18:27

Dimanche. Journée de congé. Le jour passe par la fenêtre. La veille, il a oublié de fermer les volets. Aujourd'hui, il en subit les conséquences. Les rayons chauds sur son visage plissent sur son nez. Il ramène le drap par dessus sa tête. Très vite, la chaleur l'étouffe. Il se dégage, se redresse puis, s'avance vers l'ouverture. Là, il ouvre les battants. La pièce s'illumine un peu plus. Le vent s'engouffre. Délicieuse journée de printemps. Son regard s'attarde sur le parc qui entoure la bâtisse. Juste sous sa fenêtre, un arbre. Ses branches crépissent. Un son exquis à ses oreilles.
Négligemment, il glisse ses doigts dans sa chevelure ébouriffée. Non sans peine, il réprime un bâillement. Quittant sa position, son corps tombe lourdement sur le matelas. Son visage se noie dans l'oreiller. Ses paupières tombent. Le calme est rare, surtout sous sa poitrine. Il en profite. Soudain, il se soulève, plaque une oreille contre le mur. « Dors t-elle encore ? » se demande t-il. La question excite sa curiosité. Il enfile le premier jean qui lui passe sous la main et, sort.
Dans le couloir, ses pieds nus font craquer le parquet. Doucement, il entrouvre la porte de la chambre de Misha. Elle dort. Ses épaules dénudées, ses longs cheveux blonds, sont les seules choses qu'il distingue. Elle bouge. Il referme la porte, descend les escaliers, pénètre dans la cuisine et ouvre toutes les fenêtres. Le matin, il se sent claustrophobe. Ouvrir les fenêtres est un rituel. Le rite accomplit, il ouvre un placard puis, le réfrigérateur. Tous les ingrédients nécessaires à la préparation de crêpes sont sur la table à présent. La pâte, prête, il sort une poêle, la met sur le feu et commence à cuisiner. Rare son les matins où il se donne autant de mal pour déjeuner. L'inexpérience ne lui permet pas de les faire sauter. Pour les retourner, il utilise ses doigts. Moins rapidement qu'il ne l'espérait, les crêpes s'empilent. Ce qui devait arriver arriva. L'heure le rend maladroit, il se brûle. Un cri se glisse entre ses dents serrés. Il jure, fourre ses doigts dans sa bouche.
_________________

We are young ; We are strong ;We're not looking for where we belong
We're not cool ; We are free ; And we're running with blood on our knees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://white-rabbit.forumactif.com
avatar
Misha Claudel


Messages : 65
Date d'inscription : 25/04/2010



MessageSujet: Re: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   Ven 30 Avr - 19:29

    Nous sommes dimanche, notre princesse dort paisiblement d’un profond sommeil. Comme toujours, elle a du ronfler, faisant trembler les murs de la demeure des Whites Rabbits et agaçant ses amis au passage. Mais, Misha n’en a que faire… Non, seul son propre intérêt est important à ses yeux… Du moins c’est ce dont la belle se persuade sans cesse probablement… Nous disons souvent que nous nous persuadons d’une marre de choses différentes de pure et simple vérité. La porte s’ouvre doucement sur Noah, allez savoir comment Misha dans un demi-sommeil à présent sait qu’il est réveillé. La jeune femme se tourne, quittant peu à peu le monde des rêves pour retrouver la douce réalité. Elle ouvre progressivement les yeux devant la fine lumière qui se faufilent à travers les volets de sa chambre. La blondinette ramène ses cheveux en arrière et s’assit lentement sur son lit son drap contre son corps au bronzage datant de ses dernières vacances sous les tropiques. La demoiselle écoute le silence qui baigne la maison, visiblement personne n’est encore réveillé… A part Noah. Un sourire se dessine sur son visage fatigué. Tout à coup, elle sort rapidement de son lit entrainant son drap blanc dans son sillage et enfile un tee-shirt d’hommes par dessus son boxer. La jolie blonde ne prend même pas la peine de se regarder dans une glace et ouvre la porte de sa chambre. A peine a-t-elle mis un pied dehors qu’une bonne odeur de crêpes lui chatouilles les narines. Noah qui cuisine ? Se demande-t-elle alors. Hum, une chose qui n’est pas très fréquente pourtant… Rapidement elle trouve le chemin qui l’emmène vers Noah, la cuisine et ses crêpes. Misha se pose contre l’embrasure de la porte et admire Noah et ses crêpes, un sourire amusé sur son visage. La jeune femme se mort la lèvre pour n’omettre aucun commentaire jusqu’à ce qu’il ne se brûle. La belle réduit soudainement l’espace qui le séparait de Noah et se poste derrière lui pour le serrer dans ses bras et lui déposer un rapide baiser sur la joue avant de le tourner doucement. Sans un mot, elle saisit sa main et dépose un baiser sur son doigt blessé. En rigolant, elle précise avec une voix d'enfant : « C’est un bisous magique. » Alors que le regard de Noah se pose sur elle, Misha ne peut se retenir de déposer un baiser sur ses lèvres. Après cela, arborant son éternel sourire amusé sur le visage, elle déclare :

    _ Je crois que tu devrais laisser faire les pros… Car si tu es doué dans pas mal de domaine, la cuisine n’est décidément pas ton fort !


    Ses yeux plongés dans les siens, elle ajoute :

    _ Tu m'excuseras, mais tu ferais mieux de t'assoir, je n'aimerais pas te voir perdre tous tes doigts....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Noah de Beaumont
Admin


Messages : 332
Date d'inscription : 23/04/2010



MessageSujet: Re: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   Sam 1 Mai - 14:59

Le remède est enfantin mais, il fonctionne. Elle l'embrasse. Un petit et bref baiser. Il en a la chair de poule. Il fronce le nez. Manie décidément persistante. Il détourne le visage pour cacher l'étonnante douceur de ses traits.
« Comme tu veux. »
Avant de grimper sur une des chaises hautes bordant le bar, il saisit une crêpe. Trop cuite. Mécontent de lui, il examine avec attention les bonnes méthodes pour une prochaine fois qui n'arrivera probablement pas. C'est moins la cuisine qui l'intéresse que la cuisinière. Il l'épouse. Toute entière. Les rougeurs de ses joues, les tâches-de-rousseur sur son nez, l'ondulation de ses cheveux rassemblés en une queue-de-cheval improvisée mais surtout, son sourire mutin, la courbe de ses cils, la concentration de son regard, l'attention de ses gestes.
Il se relève, s'assoit sur la table de travail, non loin des plaques vitrocéramiques du four et attrape la crêpe tout juste terminée.
« Mieux. » comment-il en hochant légèrement la tête. Ses lèvres s'étirent. C'est le genre de sourire qu'il lui réserve. Destiné uniquement à ses yeux. Léger, tendre, presque innocent, il est rare mais surtout, éphémère. Il saute à terre, un peu précipitamment. Il franchit le centimètres qui les séparent et plus encore. Il la fixe, cherche ce qu'elle de si particulier pour l'avoir ainsi piégé. Puis, son bras se soulève. Ses doigts blessés retirent la mèche qui a glissé devant sa vision. Il la glisse derrière son oreille. Son visage s'avance encore un peu. Comme si c'était possible. C'est à son tour de baiser ses lèvres. A court d'air, il l'interrompt.
« Encore. » souffle t-il. Il n'attend pas et fond à nouveau sur ses lèvres.
Une odeur de brulé. A contre cœur, il met un terme au baiser et retire la casserole du feu. A l'intérieur, la crêpe est calcinée.
« Un petit peu de distraction et t'es aussi douée que moi en cuisine. »
_________________

We are young ; We are strong ;We're not looking for where we belong
We're not cool ; We are free ; And we're running with blood on our knees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://white-rabbit.forumactif.com
avatar
Misha Claudel


Messages : 65
Date d'inscription : 25/04/2010



MessageSujet: Re: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   Sam 1 Mai - 19:55

Misha entreprend de préparer sous son regard des crêpes avec surement mieux d’adresse que lui. Mais après tous, Misha ne tient-elle pas de la perfection ? C’est ce qu’elle pense, et peut être quelque part a-t-elle raison ? Peut être qu’aux yeux de quelqu’un elle l’est… Le pire dans tous cela, c’est que la jeune fille n’en a que faire… Le regard des autres, leurs sentiments, leurs intentions n’ont pas d’importance pour elle, seule le concret veut dire quelque chose à ses yeux… Un sourire niais apparait sur ses lèvres lorsqu’il émet un commentaire aux sujets de ses crêpes… Sur son visage, ce visage qu’elle affectionne tellement se dessine un sourire, son sourire. La belle ne se lassera probablement jamais de ce sourire, ce sourire qui le rend si irrésistible… Rapidement ses lèvres rencontrent celles de Misha dans un baiser qu’elle aimerait faire durer beaucoup plus longtemps… Une odeur de brûler lui chatouille les narines mais elle s’en fiche, ne pouvant interrompre leur baiser la première. Noah se détache soudain d’elle pour retirer la poêle du feu. Le regard de Misha descend sur celle-ci, sa crêpe est vulgairement bousillée. Avec une moue enfantine qu’elle prend si souvent avec lui, la belle réplique : « En même temps, tous grand professionnel quel qu’il soit lorsqu’on le déstabilise ne peut être aussi bon dans l’art de faire des crêpes… Et puis, dois-je te rappeler que toi tu n’as été pas distrait par un beau brun ?! ». Un sourire victorieux se dessine à présent sur ses lèvres. Oui, c’est elle la meilleure, un point c’est tout… Ses yeux noisettes se posent tout à coup sur le bol remplit de pâte à crêpe, un éclair de malice passe dans ses yeux, doucement elle s’approche de celui-ci pour ne pas alerter Noah. Vive comme l’éclaire, Miss Claudel prend la pâte avec le bout de ses doigts et l’étale sur le visage son compagnon. Riant aux éclats, elle saisit à nouveau de la pâte, en prenait une poignée -cette fois-ci- elle la balance sur lui sans vraiment chercher à viser puis traverse la pièce à toute vitesse, une autre petite poignée de pâte à crêpes entre les doigts. Oui, Misha est une vraie gamine parfois… Accroupie derrière le plan de travail, Misha lui lance : « Puff. Je t’avais dit que j’étais la meilleure… ». Et elle relève légèrement la tête pour ne laisser dépasser que ses yeux au dessus du plan de travail afin de pouvoir apercevoir Noah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Noah de Beaumont
Admin


Messages : 332
Date d'inscription : 23/04/2010



MessageSujet: Re: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   Dim 2 Mai - 22:42

Il n'a rien vu venir. La pâte l'atteint de plein fouet. Elle l'étale sur son visage.
« Mais arrête ! »
Il recule. Elle avance. Il rouspète. Elle rit. Alors, il s'empare du robinet de l'évier et le pointe dans sa direction. Trop tard, un nouveau projectif s'écrase sur lui. Les éclaboussures l'obligent à plisser les yeux.
« Tu me le paieras. » lance t-il avec un air mi-sérieux, mi-amusé.
Elle se terre au fond de la cuisine, derrière le comptoir du bar. Sans lâcher son arme, il constate avec horreur l'état de son T-shirt. De ses cheveux, dégouline la mixture. Sa langue passe sur ses lèvres pour en récupérer un peu.
Il enclenche l'arrivée d'eau. La pression propulse le jet jusqu'au comptoir. Sans le dépasser. Tout juste devait-elle recevoir quelques gouttelettes.
« Approche voir ! » l'encourage t-il.
Voyant qu'elle ne bouge pas, il s'élance, saute sur le comptoir, passe derrière et l'attrape par la taille. Dans la lutte, il lui emprisonne sa main encore pleine de pâte.
« Regarde comme c'est bon. » Et sur ces mots, il l'étale sur sa figure.
Son pied glisse, il perd l'équilibre, tombe et l'entraîne avec lui. Son dos tape le sol, réceptionne le corps de Misha. Derechef, il grimace puis, rit. Un fou rire tout juste contenu. Clair et sincère. Il plaque un bras contre sa bouche pour l'étouffer.
« Tais-toi tu vas réveiller les autres ! » lâche t-il entre deux éclats de rire. Comme si, c'était elle qui s'esclaffait. Rire autant lui noue l'estomac, brouille sa vision, mouille son regard et colore ses joues. Pour la peine qu'elle lui fait endurer, il lui vole un baiser. C'était encore meilleur quand on ne s'y attend pas.
_________________

We are young ; We are strong ;We're not looking for where we belong
We're not cool ; We are free ; And we're running with blood on our knees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://white-rabbit.forumactif.com
avatar
Misha Claudel


Messages : 65
Date d'inscription : 25/04/2010



MessageSujet: Re: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   Mar 4 Mai - 11:58

Misha lui rends son baiser avant de l’entrainer vers la table en se relevant brusquement. Avec un sourire, elle réplique doucement : « Comme si cela t’importait… Mais il est vrai que tu n’as pas tors. » La jeune femme tire une chaise et s’assoit puis elle prend une crêpe. Elle goute une crêpe cramée de Noah avec une grimace. Son visage est barbouillé de pâtes et son tee-shirt est trempé mais à cet instant ses pensées ne vont que vers Noah qui vient de s’assoir en face d’elle. Son regard passe de lui à la pièce lentement… Tout à coup, elle dit avec un sourire complice et songeur : « Eh bien, quel carnage ! C’est Lisandre qui va être content encore… ». Oui, ses idioties finissaient toujours aux oreilles du jeune homme, qui n’aimait guère cela, il fallait l’avouer. La belle se lève à nouveau pour s’approcher du frigo et de la machine à café. Elle allume cette dernière et sort du lait du frigo. Miss Claudel interroge son ami du regard, il acquiesce alors la jolie blonde sort deux tasses et les posent à l’intérieur de la machine. Laissant le café se déverser lentement, la belle se rapproche de Noah et lui dépose un langoureux baiser. Puis tout à coup, elle s’éloigne brusquement pour retirer inextremisse les deux cafés. Après en avoir déposé un devant Noah, la belle se rassoit, sur les genoux cette fois puis se prépare une de ses crêpes … « Je reste sur mes positions, je préfère mes crêpes. » Un courant d’air fait voltiger ses cheveux et frissonner son corps humide. Mince, elle n’y avait pas pensé… Noah et sa claustrophobie matinale… Elle aussi n’aime pas restée dans une maison aux volets closes. La jolie blonde laisse sa crêpe pour se diriger vers sa chambre pour enfiler autre chose. Au dernier moment, la belle l’avertit : « Je reviens, Noah. » Mais visiblement son interlocuteur ne veut pas la voir partir, il la rattrape et lui bloque le passage, la fixant d’un air de défis. La jeune femme sourit à nouveau, avant de le pousser doucement. « Arrêtes, sérieusement, j’ai froid. Je sais que tu t’en fiches mais moi non… ». Les lèvres de la jeune femme se posent sur les siennes pour l’empêcher de répliquer, encore et encore lui laissant à peine le temps de respirer. Puis soudainement, elle le pousse brusquement pour passer avec un : « Mange un peu pendant ce temps, t’as une mauvaise tête… ». Non, il n’a pas vraiment mauvaise tête, il a l’air juste très fatigué, mais c’est normal vu l’heure. La blondinette lui lance un regard amusé avant de disparaître. Miss Claudel, enfile rapidement un débardeur, un short et retourne à la cuisine, Noah l’y attends, appuyé contre le plan de travail… Son air, son regard, hoho c’est très mauvais signe pour Misha. Notre princesse le regarde innocemment puis s’approche doucement de lui… « Meuuh ca va, Noah, je plaisantais tout à l’heure… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca chauffe, ça brûle. PV MISHA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
w h i t e . r a b b i t . :: Paris my love. :: ● Quartiers résidentiels :: Demeure des white rabbtis-